Teleroute confirme la forte reprise des offres de fret après le choc du coronavirus

Après la forte baisse de mars et avril, l'activité enregistrée sur la bourse de fret Teleroute, qui fait partie du groupe Alpega, connaît une tendance à la hausse depuis plusieurs semaines. En juillet, elle a même atteint des niveaux plus élevés qu'en 2019.

Effets du coronavirus sur le secteur du transport européen

Au cours du premier semestre 2020, Teleroute (associé aux deux autres grandes bourses de fret du groupe Alpega en Europe, 123cargo et Wtransnet) a observé une diminution de 30 % des offres de fret par rapport à la même période un an plus tôt. Les principaux coupables sont sans nul doute la pandémie de covid-19 et l'arrêt subséquent des activités.

La période la plus sombre pour l'industrie des transports remonte au mois d'avril, lorsque l'arrêt complet de l'activité industrielle dans toute l'Europe a provoqué une chute spectaculaire du volume de fret. Cette première phase a été suivie d'un deuxième épisode de perturbation de la chaîne d'approvisionnement, au cours duquel les commissionnaires et les transporteurs, à la recherche de nouveaux itinéraires pour de nouveaux volumes, se sont tournés vers Teleroute pour gérer la demande. Teleroute a ainsi accueilli 1 200 nouveaux utilisateurs.

Le secteur des transports se redresse-t-il ?

Après plusieurs mois d'incertitude et alors que le coronavirus semble maîtrisé en Europe, la bourse de fret Teleroute (qui forme avec 123cargo et Wtransnet l'un des plus grands réseaux européens de collaboration en matière de transport) confirme le retour progressif de l'activité avec une reprise notable du nombre d'offres de fret ces dernières semaines. Ainsi, le niveau d'activité est très proche du volume de l'année dernière, voire plus élevé en ce qui concerne les dernières semaines de juillet.

À quoi ressemblent les marchés du transport en Europe six mois après le début de la pandémie ?

La France, moteur de la relance de l'offre de fret en Europe

Après des volumes bien inférieurs à la moyenne en avril et en mai, l'été confirme une reprise très marquée des offres de fret sur Teleroute. La France, où leur volume a doublé, est à l'origine de cette tendance.

L'activité en juillet a largement dépassé la moyenne mensuelle des offres de fret publiées, principalement sur le marché intérieur (90 % du volume) et à l'exportation vers la Belgique, l'Allemagne et l'Espagne (en parts égales).

D'autre part, si nous regardons les importations, les chiffres sont encore meilleurs. Les volumes ont été supérieurs à la normale pendant les deux derniers mois, ce qui indique une reprise dans les principaux pays exportateurs vers la France : l'Italie (en tête avec 37 % des offres de fret), l'Allemagne (29 %), la Belgique (23 %) et l'Espagne (7 %).

L'Italie double son activité de transport en juillet grâce aux exportations

Qu'en est-il des offres de fret publiées sur Teleroute depuis l'Italie, l'un des pays les plus touchés par la pandémie ? On constate une reprise surprenante de l'activité en juillet, le volume ayant doublé grâce à la réactivation des transactions avec la France, qui représentent 57 % des exportations italiennes mais aussi avec l'Allemagne (18 %) et l'Espagne (15 %).

En ce qui concerne le fret entrant, l'Italie a doublé le nombre d'offres d'importation en juillet par rapport aux mois précédents, soit une activité supérieure à la moyenne de 2019 et à peine inférieure à celle des mois les plus intenses sur la bourse de fret. Ce retour est porté par le flux de marchandises avec la France (40 % des offres de fret publiées) et l'Allemagne (15 %) — les deux principaux pays qui proposent du fret sur le marché italien.

Forte croissance du marché intérieur des transports en Allemagne

Concentrons-nous un instant sur l'Allemagne, autre moteur important de l'économie européenne. Nous avons observé un important rebond de l'activité en juillet, soit une augmentation de 25 % par rapport à la moyenne mensuelle de 2019. Le marché intérieur, dont la tendance à la hausse était déjà palpable en juin, représente 50 % des offres de fret ayant l'Allemagne comme pays d'origine et/ou de destination.

Les autres offres de fret se répartissent en 28 % d'importations (principalement en provenance d'Italie et de France) et en 22 % d'exportations (avec pour principales destinations la France et les Pays-Bas).

Ces chiffres, corroborés par les offres de fret publiées dans Teleroute, montrent que le marché européen des transports — où Teleroute est présent — est revenu à la normale presque partout. S'il poursuit sur cette voie, les performances pour le reste de l'année dépasseront même celles de 2019.

Logo
News Detail Image