Conseils de conduite hivernale pour les conducteurs de camion

CONSEILS DE CONDUITE HIVERNALE POUR LES CONDUCTEURS DE CAMION

Un conducteur de camion parcourt environ 150 000 km par an. Son quotidien est fait de nombreux imprévus, qu’il s’agisse de livraisons de dernière minute ou de changements d’itinéraire dus à des circonstances exceptionnelles. Mais s'il est bien une chose impossible à prévoir, même en suivant les bulletins météo, c'est le temps qu'il va faire. Quelle que soit la saison, une pluie inattendue ou une chaleur excessive peuvent survenir et perturber la conduite. Toutefois, c’est en hiver que la plupart des accidents ont tendance à se produire. Nous avons donc rassemblé quelques conseils de conduite pour aider les conducteurs de camion. Gardez-les à l'esprit lorsque vous circulez dans des conditions hivernales.

 

Commençons par énumérer les difficultés que vous pourriez rencontrer un jour d'hiver. Des routes verglacées et une mauvaise visibilité sont les deux principales raisons de retard ou d'annulation d'un trajet planifié. Lorsque les températures chutent au-dessous de zéro, même les chauffeurs les plus expérimentés peuvent rencontrer des difficultés. Les conseils suivants vous éviteront de mauvaises surprises.

 

  • Avant de prendre la route. Inspectez le véhicule avant de démarrer. Vous pouvez prendre en compte divers paramètres pour améliorer la sécurité en hiver, notamment la pression des pneus, l'huile moteur et le niveau de liquide antigel. Si vous détectez un problème que vous ne pouvez pas résoudre, avertissez immédiatement un mécanicien.
  • Vérification de dernière minute. Ne démarrez pas sans avoir vérifié les systèmes de chauffage et de dégivrage. Vérifiez soigneusement le fonctionnement des feux et du moteur des essuie-glaces et, bien sûr, essayez les freins pour vous assurer qu'ils sont en parfait état. Veillez également à ce que le camion soit propre, en particulier les rétroviseurs et les vitres pour bénéficier d'une bonne visibilité.
  • Comportement de conduite. Maintenez une distance suffisante entre votre véhicule et celui qui le précède. La distance d'arrêt double lorsque la route est mouillée. Imaginez ce qu'il en est sur des routes verglacées. En gardant une distance de sécurité, vous pouvez éviter les accidents (qu'ils soient provoqués par vous ou par d'autres conducteurs) et tous les ennuis qui en découlent. En hiver, évitez également de freiner ou d'accélérer brusquement.
  • Allumez vos phares. Quelle que soit l'heure de la journée, dans de telles conditions, vous devez conserver une visibilité aussi claire que possible. Les chutes de neige peuvent être aussi dangereuses que les fortes pluies. Pour mieux voir, gardez toujours les feux allumés.
  • Attention au volant. Gardez un contrôle optimal sur la route. Tenez fermement le volant. Utilisez vos deux mains lorsque vous conduisez sur des routes verglacées.
  • Levez le pied. Il est impossible de ne pas mentionner la vitesse dans nos conseils de conduite hivernale pour les conducteurs de camion. Cela peut sembler évident, mais la majorité des accidents de la route sont dus à une vitesse excessive. Ne vous fiez pas aux limitations de vitesse. Dans des conditions hivernales rigoureuses, la vitesse autorisée est parfois trop élevée par rapport à l'état des routes (recouvertes de neige, par exemple). Prenez le temps nécessaire pour que vous-même et votre chargement arriviez à destination en toute sécurité.
  • Faites le plein de carburant. Si vous devez parcourir de longues distances, démarrez avec un réservoir plein et ne laissez pas la jauge de carburant descendre trop bas. Pourquoi ? Premièrement, pour éviter de tomber en panne dans des endroits où vous ne trouveriez pas de station-service. Deuxièmement, parce qu'un réservoir plein augmente le poids sur les pneus, ce qui fournit une traction supplémentaire — un atout précieux dans des conditions neigeuses.
  • Attention au gel. Comme vous le savez, certains endroits gèlent plus vite que d'autres. C'est le cas des ponts et des échangeurs autoroutiers, qui ont tendance à geler plus vite que les routes plates ou fréquentées. Il est fort probable que ces tronçons ne soient même pas salés. Soyez donc très prudent pour éviter de perdre le contrôle de votre camion sur une plaque de verglas.
  • Emportez un grattoir. Avoir un grattoir et un marteau à portée de main peut vous éviter de gros ennuis. Le premier vous permettra d'enlever rapidement la glace présente sur le pare-brise à l'aide d'eau chaude ou d'un liquide antigel. Le second vous servira à retirer la glace des réservoirs d'air. Quand il fait froid, la neige s'accumule sous le camion. Même si vous êtes très vigilant, elle a tendance à s'accumuler sur ces réservoirs parce que l'air comprimé est plus froid. La chaleur du moteur n'est pas suffisante pour faire fondre la neige, mieux vaut donc être préparé.
  • Faites preuve de bon sens. Si vous ne vous sentez pas à l'aise pour poursuivre le voyage, n'hésitez pas à faire une pause. Arrêtez-vous jusqu'à ce que les conditions météorologiques s'améliorent suffisamment pour que vous puissiez reprendre la route. Si vous estimez qu'il est risqué de rouler davantage, arrêtez-vous, surtout si la visibilité est vraiment mauvaise. Garez-vous ou trouvez un abri pour vous mettre en sécurité.

Vous trouverez ici quelques règles générales de sécurité routière qui sont publiées sur le site web officiel de l'Union européenne.

 

Il est important d'adapter votre comportement de conduite pour traverser l'hiver en toute sécurité. Pour encore plus de tranquillité, vous pouvez également emporter quelques objets essentiels à bord de votre camion. Mieux vaut les prendre en réserve et ne pas en avoir besoin que l'inverse :

  • Des vêtements chauds, notamment une veste d'hiver, des gants et un bonnet
  • Des bottes d'hiver imperméables
  • Des aliments secs et de l'eau
  • Un chauffage au gaz et un briquet
  • De l'hydrate de méthyle aussi appelé méthanol (pour les conduites de carburant et d'air)
  • Des filtres à carburant supplémentaires et une clé
  • Du liquide lave-glace
  • Des chaînes (pour d'autres véhicules)
  • Un chargeur de téléphone ou une batterie externe

 

Enfin, dernière précaution et non la moindre dans notre liste des conseils de conduite hivernale pour les conducteurs de camion : consultez et respectez les réglementations en vigueur tout au long du trajet. En d'autres termes, veillez à respecter toutes les limitations de vitesse adaptées aux conditions météorologiques difficiles et n'ignorez en aucun cas les consignes de sécurité ou les avertissements des autorités locales. Et n'oubliez pas qu'aucun camion n'est absolument sûr.

 

Logo
News Detail Image