Une année d'optimisme pour le secteur des transports

Au printemps dernier, nous avons lancé la campagne « Le Club des optimistes » de Teleroute, pour dynamiser le secteur des transports qui avait réellement souffert de la crise du coronavirus et qui, malgré tout, a continué de tout faire pour empêcher l'arrêt de la chaîne logistique.

« Optimisme » est le mot idéal pour décrire les résultats de la macro-enquête lancée par le groupe Alpega début 2021. Plus de 1 200 sociétés de logistique et de transport en Europe ont participé à cette enquête sur les conséquences de la crise sanitaire et d'autres défis auxquels elles font face, comme la digitalisation accrue du secteur de la logistique et le Brexit.

La première leçon de cette enquête est la suivante : même si de nombreux participants pensent que le pire est derrière eux, beaucoup ont toujours des doutes sur ce que les prochains mois leur réservent. Ainsi, le degré d'optimisme concernant le secteur des transports s'est établi à une moyenne de 6,2 sur 10 en début d'année. À titre d'exemple, selon 72 % des participants, les bénéfices réalisés par les sociétés de transport en 2021 seraient supérieurs ou égaux à ceux de 2020, tandis que 75 % estiment que le nombre de transactions resterait identique, voire augmenterait au cours de l'année.

Bien qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, il semble que, quelques semaines avant la fin de l'année, ces prévisions se soient concrétisées. Voilà les conclusions auxquelles nous sommes parvenus après l'analyse de l'activité de la bourse de fret Teleroute. Fin novembre, le volume annuel d'offres de fret était supérieur de 53 % à celui de la même période en 2020. Ce niveau d'activité du fret surpasse même les chiffres d'avant la pandémie, avec 30 % d'offres en plus par rapport à 2019.

La tenue de la onzième édition de WConnecta, l'événement de networking le plus important du secteur du transport en Europe, nous a également donné le sentiment que les choses revenaient à la normale. Cet événement a eu lieu à une échelle plus réduite, avec 300 professionnels et 122 sociétés de transport de toute l'Europe rassemblés à Barcelone pour cet événement en présentiel, le premier après la crise sanitaire. Le rassemblement a été marqué par l'optimisme, la résilience et la volonté de reprendre une activité normale.

Tout cela se produit au moment où il est plus important que jamais pour les sociétés de travailler ensemble, afin de réduire le nombre de trajets à vide des camions et de lutter contre d'autres problèmes dans le secteur des transports, comme les retards dans le traitement des paiements. C'est pourquoi nous considérons comme un véritable temps fort de 2021 le lancement de FastPayment, un service d'avance de facture permettant de réduire l'attente des paiements pour les transporteurs.

Grâce à ce service, disponible via la plateforme Teleroute, nous contribuons à diminuer le temps d'attente entre la prestation du service de transport et la réception du paiement, en le réduisant à environ 48 heures. FastPayment fait désormais partie de la liste des mesures de sécurité que nous proposons déjà pour la bourse de fret Teleroute, comme la garantie de paiement, qui permet au transporteur d'assurer le paiement de ses factures et de travailler l'esprit tranquille en sachant que ses services seront toujours rémunérés dans les délais.

En conséquence, nous terminons l'année avec une attitude positive et la certitude que cet hiver sera la cerise sur le gâteau pour 2021, l'année où nos camions ont repris la route et où nos professionnels ont repris espoir. Encore une fois, ce secteur s'est avéré être un Club des optimistes qui continue à faire ce qu'il fait le mieux : le transport routier.

Logo
News Detail Image