Étude logistique : optimisme modéré pour une année 2021 marquée par la pandémie, la numérisation et le Brexit

La pandémie de coronavirus a complètement modifié le paysage du transport routier. C'est pourquoi, chez Alpega, nous avons décidé de lancer une macro-enquête au cours de laquelle nous avons demandé à plus de 1 200 sociétés de logistique et de transport en Europe quel a été l'impact de la crise sanitaire, ainsi que d'autres enjeux tels que le Brexit et la numérisation du secteur.

La première découverte de l'étude sur le transport est que, bien que la plupart des personnes interrogées pensent que le pire est derrière nous, elles sont particulièrement prudentes lorsqu'il s'agit d'évaluer les mois à venir. Ainsi, le degré d'optimisme concernant le secteur des transports s'élève en moyenne à 6,2 sur 10.

Bonnes perspectives de reprise à venir pour le secteur de la logistique

72 % des réponses indiquent qu'en 2021, les bénéfices réalisés par les sociétés de transport seront supérieurs ou égaux à ceux obtenus en 2020. Alors que la majorité des personnes interrogées admettent avoir subi une réduction significative de leurs activités, 75 % estiment que le nombre de transactions sera maintenu ou augmentera dans les mois à venir. De même, en ce qui concerne les prix du transport, la grande majorité d'entre eux déclarent qu'ils vont augmenter ou rester au même niveau.

Des solutions numériques pour le secteur des transports : la clé du succès pendant la pandémie

Une autre certitude laissée par la pandémie est la nécessité pour les sociétés de transport de progresser dans la numérisation de leurs organisations. Les outils numériques ont joué un rôle clé au cours des derniers mois, ce qui se reflète dans notre étude.

Parmi les solutions numériques, l'utilisation des bourses de fret est devenue courante, une tendance qui répond à la nécessité de rechercher des itinéraires alternatifs et de trouver des chargements de retour issus de destinations moins courantes face à une demande de transport croissante. Parmi les services proposés par des plateformes telles que Teleroute, qui fait partie du Groupe Alpega, la recherche d'offres de fret a été la plus utilisée.

Quel sera l'impact du Brexit sur la logistique ? Incertitude concernant le Brexit

La crise du coronavirus a coïncidé avec le départ effectif du Royaume-Uni de l'Union européenne, un fait qui, comme le montre l'enquête sur les transports, a généré beaucoup de scepticisme parmi les transporteurs de fret européens. Dans ce cas, le niveau d'optimisme des sociétés de transport qui entretiennent des relations commerciales avec Londres est de 5 sur 10. Cette note peut être expliquée par le fait que 40 % des personnes interrogées estiment que le Brexit a « lourdement affecté » leurs activités de transport.

Cela est également valable pour la suite : environ la moitié des professionnels du transport pensent que leur activité avec le Royaume-Uni va diminuer dans les mois à venir. Parmi les principales raisons invoquées par les personnes interrogées figurent la bureaucratie excessive et le manque d'informations. Cliquez ici pour obtenir l'étude logistique complète !

Logo
News Detail Image